Pathologies

Troubles du rythme

Fibrillation auriculaire (FA)

La fibrillation auriculaire (FA) est le plus fréquent des troubles du rythme cardiaque. Elle fait partie des troubles du rythme qui peuvent perturber les muscles des cavités supérieures du cœur, c-à-d. les oreillettes. Elle correspond à une action non coordonnée des cellules du muscle cardiaque au niveau de ses oreillettes, ce qui va entraîner en plus une contraction rapide et irrégulière des ventricules (qui sont les deux cavités inférieures du cœur).
Elle est parfois appelée arythmie bien que ce terme correspond, en toute rigueur, à l'ensemble des troubles du rythme et non pas à la seule fibrillation auriculaire.

En savoir plus sur la « maladie » en général:

La fibrillation auriculaire (FA) est l’arythmie la plus fréquemment rencontrée en cardiologie et affecte plus de 5 % de la population âgée de plus de 65 ans. Les patients souffrant de FA ont un risque d’événement thromboembolique (ou « accident cérébro-vasculaire »= AVC) cinq fois plus élevé et un risque de mortalité de 1,5 à 1,9 fois plus élevé comparativement à une population normale.

La fibrillation auriculaire se manifeste lorsque l'activité électrique devient irrégulière et cause des contractions rapides et désordonnées des oreillettes. Ces contractions anormales des oreillettes peuvent causer le pompage inefficace du sang dans tout le corps.

Qu'est-ce que la fibrillation auriculaire et que peut-il m'arriver si j'en fais?

Durant un battement de coeur régulier, les deux cavités supérieures (les oreillettes) sont parcourues par un signal électrique bien cohérent qui fait en sorte que le cœur pompe le sang correctement dans tout le corps. La fibrillation auriculaire se manifeste lorsque l'activité électrique devient irrégulière et cause des contractions rapides et désordonnées des oreillettes. Ces contractions anormales des oreillettes peuvent causer le pompage inefficace du sang dans tout le corps.

Quels sont les signes avant-coureurs et les symptômes de la fibrillation auriculaire?

Bien que les signes avant-coureurs et les symptômes de la fibrillation auriculaire peuvent se manifester différemment selon la personne, le symptôme le plus courant est celui d'un battement de cœur irrégulier. D'autres symptômes à surveiller:

  • battements de cœur rapides
  • douleur à la poitrine
  • essoufflement
  • fatigue
  • étourdissement
  • évanouissement

Qu'est-ce qui cause la fibrillation auriculaire?

La fibrillation auriculaire peut se manifester chez certaines personnes sans aucune raison apparente. Chez d'autres, la fibrillation auriculaire peut être déclenchée par une cause réversible, telle:

  • consommation d'alcool
  • stress physique ou émotionnel
  • médicaments stimulants
  • chirurgie cardiaque ou crise cardiaque
  • inflammation du sac qui contient le cœur (péricarde)
  • glande thyroïde hyperactive (hyperthyroïdisme)
  • caillot sanguin au poumon (embolie pulmonaire)

La fibrillation auriculaire peut aussi être un problème chronique ou récurrent causé par :

  • l’hypertension artérielle
  • une maladie coronarienne
  • les maladies des valves du cœur ou du muscle cardiaque lui-même

Comment peut-on diagnostiquer la fibrillation auriculaire?

Si votre pouls est rapide (soit plus haut que 100 battements par minute) et si votre fréquence cardiaque est irrégulière, votre médecin peut soupçonner une fibrillation auriculaire. Un test, qui est indolore, montrant un graphique de l'activité électrique du cœur, appelé un électrocardiogramme (ECG), peut confirmer si oui ou non vous avez une fibrillation auriculaire. On peut vous demander de porter un enregistreur ambulatoire de longue durée, (Holter) qui est un petit appareil portable qui enregistre et télécharge une série de ECG sur une période de temps donnée (couramment une période de 24 heures).

Est-ce qu'avoir une fibrillation auriculaire est grave?

La fibrillation auriculaire, en général, n'est pas une condition qui met la vie en danger ou qui est considérée très grave chez les personnes qui n'ont pas d'autres problèmes de santé. Toutefois, avoir une fibrillation auriculaire peut être dangereux si vous souffrez de diabète, d'hypertension artérielle, ou si vous avez d'autres maladies du cœur. D'une façon ou d'une autre, cette condition doit être diagnostiquée correctement et bien gérée par un médecin.

La fibrillation auriculaire augmente le risque d'accident vasculaire cérébral, surtout chez les personnes de 65 ans et plus, chez les personnes qui ont déjà subi un accident vasculaire cérébral, ou chez les personnes qui souffrent d'hypertension artérielle, de diabète ou d'insuffisance cardiaque congestive. Puisque le sang dans les oreillettes ne se vide pas complètement si vous souffrez de fibrillation auriculaire, il peut se coaguler. Il se peut qu'un caillot s'échappe et voyage jusqu'au cerveau et cause un accident vasculaire cérébral.

Comment puis-je gérer ma fibrillation auriculaire?

Votre médecin vous élaborera un plan pour gérer votre fibrillation auriculaire, en se basant sur les options qui seront les meilleures pour votre cas. Ces options peuvent être:

  • des médicaments pour contrôler votre fréquence cardiaque (battements de cœur) et/ ou retrouver et garder le rythme normal de votre cœur
  • des médicaments pour éclaircir le sang
  • des chocs électriques contrôlés au cœur (option appelée une cardio-version)
  • une procédure (une ablation) pour détruire l’endroit du cœur qui cause la défaillance électrique ou pour limiter le nombre de battements du cœur