Pathologies

Asthme

Manque de souffle ou dyspnée

Le terme asthme vient du grec et signifie manque de souffle ou dyspnée. On entend par asthme une dyspnée qui se manifeste par crises et dont l’intensité peut varier fortement. La dyspnée bronchique apparaît suite à une inflammation chronique des muqueuses et à un système respiratoire hypersensible (système bronchique). La dyspnée est due à un rétrécissement passager des voies respiratoires inférieures provoqué par exemple par un gonflement des muqueuses et/ou par une contraction spasmodique de la musculature des voies respiratoires (bronches). Le rétrécissement des voies respiratoires est la plupart du temps réversible, que ce soit spontanément ou après traitement.

Fréquence et manifestation

Le nombre d’asthmatiques n’a cessé d’augmenter ces dernières années, en particulier dans les pays industrialisés occidentaux (Europe, Amérique du Nord et Japon). Dans ces pays, environ 5% de la population souffre d’asthme, et jusqu’à 10% des enfants.

L’asthme n’est pas une affection passagère, mais une maladie chronique. C’est pourquoi il est bon de savoir qu’il existe à l’heure actuelle de très bons moyens pour reconnaître et traiter l’asthme. Chaque individu atteint peut apprendre à vivre avec son asthme. Celui qui comprend pourquoi tels médicaments et tels traitements sont administrés et qui sait les appliquer correctement, contribue à une amélioration sensible de sa maladie et parvient même à mener une vie tout à fait normale.

Le traitement par inhalation et les exigences auxquelles doit satisfaire un dispositif d’inhalation optimal

L’inhalation est la méthode idéale pour amener un médicament, en cas d’affection des voies respiratoires, à l’endroit de l’organisme où il doit déployer son activité thérapeutique, c.-à-d. dans les poumons, où le médicament va agir très rapidement. Les effets secondaires sont bien moindres qu’avec un médicament administré par voie orale (par la bouche) qui doit d’abord traverser tout le corps avant d’atteindre les poumons.

Au cours des dernières années, les dispositifs pour l’inhalation de médicaments ont constamment été perfectionnés. De nombreuses innovations et améliorations techniques ont été apportées aux inhalateurs à poudre. Il existe à l’heure actuelle des dispositifs qui répondent largement aux exigences d’un traitement des voies respiratoires efficace :
une manipulation aisée et sûre

plusieurs mécanismes de contrôle pour une inhalation correcte

un système de recharge pour un traitement respectant l’environnement et peu coûteux