Question

Quelles sont les relations entre le papillomavirus, les verrues ano-génitales et le cancer?

Les lésions sur le col de l’utérus provoquées par certains types de papillomavirus peuvent, si elles ne sont pas traitées, se transformer en lésions précancéreuses, puis en cancer. Ce processus est très lent (plusieurs années !) et le délai est donc suffisamment important pour traiter la lésion avant qu’elle ne devienne cancéreuse. Les femmes ayant des verrues ano-génitales, comme toutes les femmes d’ailleurs, doivent faire pratiquer régulièrement des frottis de dépistage.
La détection précoce des anomalies éventuelles est la meilleure protection contre le cancer du col de l’utérus.