Question

Comment savoir si j’ai un papillomavirus ou des verrues ano-génitales ?

Il est parfois difficile de le savoir. Souvent, les verrues anogénitales ont la même couleur que la peau et ne font pas mal.

Parfois, on ne les remarque pas parce qu’elles sont situées à l’intérieur du vagin, sur le col de l’utérus ou au niveau de l’anus.

Les verrues ano-génitales provoquent rarement des symptômes tels que des démangeaisons, des douleurs ou des saignements.

Les verrues ano-génitales sont parfois découvertes lors d’un examen systématique chez l’homme ou d’un examen gynécologique chez la femme. Un frottis cervical anormal chez la femme (fait pour le dépistage du cancer du col de l’utérus) peut être la première indication de la présence d’un papillomavirus.

Vous pouvez rechercher  des verrues ano-génitales sur vous-même et sur votre partenaire mais il est souvent difficile de faire la différence entre une verrue ano-génitale et d’autres «boutons». Si vous pensez avoir des lésions ou avoir été en contact avec un papillomavirus, consultez un médecin.