Question

L’atrophie du cerveau représente-t-elle un signe de troubles cognitifs (MCI)?

Un taux élevé en homocystéine est un facteur de risque d’atrophie du cerveau (le cerveau qui diminue de volume). Il existe  une corrélation claire entre le volume du cerveau et les paramètres cognitifs. Dans le cadre du processus normal de vieillissement, le volume du cerveau diminue d'environ 0,5% par an (plus de 60 ans). Cette diminution du volume du cerveau peut, cependant,  augmenter de 1% par an chez des patients présentant des troubles cognitifs (MCI). Un traitement par la vitamine B6, B9 et B12 fait baisser le taux d’homocystéine et ralentit l’atrophie cérébrale.